Création ' Radiance ' par Bastien Baumet


' Radiance '

Concerto pour Euphonium et Brass band, par Bastien Baumet
et le Paris Brass band
sous la direction de Florent Didier

La riche sonorité de l’Euphonium allie la virtuosité, la force et la brillance à la délicatesse caractéristique des cuivres doux. Tour à tour véloce, d'un phrasé précis et d'une ferveur sans faille, cet instrument étonnant, que l'on pourrait qualifier de « violoncelle des cuivres », possède un lyrisme proche de la voix humaine.
La luminance énergétique ou Radiance donne son titre à ce concerto et évoque la puissance du rayonnement passant ou étant émis en un point d'une surface. Conçue en trois mouvements, cette œuvre met en lumière les aspects virtuoses, larges et cuivrés de cet instrument lumineux.

I - Energy

Après une brève présentation « Spirito » de la thématique principale, ce mouvement se développe dans le contexte d'un « Presto » endiablé qui propose de mettre en valeur les capacités virtuoses de l'euphonium, avec une prépondérance des phrasés incisifs et  «  staccato ». Les différents développements du thème font contraster les dialogues entre le soliste et l'orchestre dans un continuum rythmique constant,  soutenu et « Energy »-que.

II - Prysm

Le mouvement lent présente tout d'abord un leitmotiv caractéristique du langage du compositeur et qui se développe comme une signature personnelle. Dès lors, la mélodie principale de cette œuvre, présentée dès le début du premier mouvement, se déploie dans un style  ornemental d'un grand lyrisme, permettant à l'instrument soliste de déployer toutes les capacités d'un legato pleinement assumé.

III - Light

Le final enfin, met en valeur une thématique résolument dansante dans une forme globale de type rondo fondée sur l'alternance d'un refrain et de développements divers. L'ensemble des développements tend vers des formules confiées le plus souvent aux tutti, et affirme une prépondérance du rythme, de la clarté et de la danse. Ce dernier mouvement fait culminer Radiance dans une apothéose énergique, puissante et inexorablement lumineuse.

La version originale de ce concerto est initialement orchestrée pour Brass Band et dédicacée au « Paris Brass Band » qui en a assuré la création sous la direction de Florent Didier.
Radiance existe également dans une version pour orchestre symphonique avec les bois par deux, créée par « Les Clés d'Euphonia » sous la baguette de Laétitia Trouvé, ainsi que pour orchestre d'harmonie, version créée par « La Musique des Gardiens de la Paix » sous la direction de Gildas Harnois.

radiance
  • Twitter: oliviercalmel
  • Facebook: olivier.calmel
  • YouTube: OlivierCalmel
  • Deezer: olivier%20calmel
  • Linked In: oliviercalmel
  • MySpace: oliviercalmel
  • SoundCloud: olivier-calmel
  • Dailymotion: Olivier_Calmel
  • AllMusic: olivier-calmel-p1154827
  • IMDB: nm1929964
  • UniFrance: 332254/olivier-calmel
  • Piano Bleu: olivier_calmel.html
  • Citizen Jazz: toutsur_Olivier+Calmel
  • LastFM Artist: Olivier+Calmel
  • All About Jazz: oliviercalmel
  • Google Play: olivier+calmel
  • QoBuz: olivier+calmel
  • Amazon: olivier+calmel

Contact & VCard

Olivier Calmel vCard

Nous avons 69 invités et aucun membre en ligne